Semaine d’actions du 10 au 17 octobre 2015

Le TAFTA est un projet d’accord de « libre-échange » sur le commerce et l’investissement entre l’Union Européenne et les Etats-Unis (TAFTA ou TTIP). Un accord semblable entre le Canada et l’Union Européenne (CETA) est plus avancé. Les négociations autour de ces accords sont menées dans la plus grande opacité. Ni les habitants de l’Europe, ni même leurs élus sont informés du contenu de ces négociations. Cela est d’autant plus grave que nos eurodéputés (et sans doute les parlements nationaux) auront à se prononcer sur ces accords à l’issue des négociations.
Les raisons de cette opacité sont claires, il ne faut alarmer les habitants ni leurs représentants. Or les raisons de s’alarmer sont multiples. Ces projets d’accords visent non seulement à supprimer les droits de douanes mais aussi à niveler (par le bas) toute barrière propre à freiner le commerce et l’investissement.
La suppression des droits de douane aurait pour effet de mettre en péril l’agriculture et l’élevage européen qui seraient concurrencés par les produits américains truffés d’OGM, de pesticides, d’hormones de croissance…
La suppression des barrières dites « non tarifaires » signifie une réduction, voire une suppression de nos normes environnementales, une menace sur notre droit du travail, notre protection sociale, nos services publics…
Et pour couronner le tout, les grandes entreprises multinationales pourraient attaquer un Etat, voire une commune, parce que celles ci estiment qu’un Etat ou une commune ne respectent pas les termes de l’accord. Il deviendrait impossible pour un Etat, une collectivité locale ou territoriale de favoriser des entreprises nationales au nom de la sauvegarde de l’emploi ou de relocaliser une production afin de réduire les nuisances sur l’environnement. C’est à une juridiction spéciale privée que seraient confiés des arbitrages en cas de plainte d’une entreprise multinationale.
De plus ces projets d’accord prévoit un dispositif qui permettrait, après la ratification de ces accords par les eurodéputés, de revenir voire d’ajouter certaines réglementations sans autres formes de débat public. Les entreprises multinationales seraient aux premières loges pour influer sur ces évolutions.
C’est le pouvoir législatif et le pouvoir de justice que ces projets d’accord visent à confier aux entreprises multinationales.
Voilà les raisons qui font que ces projets d’accords sont dangereux et qu’il faut les rejeter. La société civile s’est assemblée autour de collectifs Stop TAFTA (une centaine en France) pour informer le public et s’opposer à ces projets d’accords par différentes actions dont celles qui se dérouleront du 10 au 17 octobre 2015.

La semaine du 10 au 17 octobre sera une semaine d’action européenne contre l’austérité et les projets de traité de « libre-échange ». Cette semaine trouvera son point d’orgue à Bruxelles les :
– 15 octobre, pour l’encerclement du sommet européen avec l’arrivée des marches européennes, infos : info http://www.ox15.eu/fr
– 16 octobre avec la journée mondiale de l’alimentation, des conférences citoyennes, des alternatives au néolibéralisme et la journée Via Campesina infos : http://www.ox15.eu/fr
– 17 octobre avec la grande manifestation européenne « Austérité = Pauvreté » construisons une autre Europe infos : http://www.ox15.eu/fr
Pour la manifestation du 17 octobre, des bus sont affrétés depuis Lille (en PJ le bulletin d’inscription à renvoyer au plus vite).
Préalablement à ces dates, pour informer les habitants sur ces Traités, les inviter à se joindre à la manifestation du 17 octobre et à signer la pétition ICE (qui sera remise le 7 octobre à la Commission européenne – mais qui pourra continuer à recevoir de nouvelles signatures après cette date), des actions sont organisées dans la métropole lilloise.
Le choix fait cette fois est de  s’adresser aux habitants de manière décentralisée.
Ainsi, à l’initiative de chacun et de chacune des organisations des collectifs Stop TAFTA et autres organisations, des contacts avec la population pourront être organisés, chacun dans sa ville, dans son quartier, en profitant d’événements locaux propices à la rencontre avec les habitants.
Pour cela, le matériel suivant est disponible :
– Un tract local (voir en PJ)
– La pétition ICE https://www.collectifstoptafta.org/agir/article/signez-l-ice-auto-organisee
– Des attaches portes « TAFTA ou CLIMAT » à utiliser dans vos portes à portes et/ou à accrocher dans des endroits visibles.
– Un livret « Petit guide pour torpiller le TAFTA », un 8 pages « TTIP/TAFTA : la boite magique pour les crimes climatiques des entreprises », un 4 pages « 7 raisons de se mobiliser contre le TAFTA ! », autocollants, affichettes…

Le matériel sera disponible le 6 octobre de 17h30 à 18h30 à la Bourse du travail 174 Bd de l’Usine Lille, local Solidaires. Vous pourrez aussi vous inscrire en direct pour les départs de bus le 17 octobre.

Des actions sont d’ores et déjà programmées :

– Le 7 octobre de 8h à 8h30
Entrée des assises de l’Economie Sociale et Solidaire Cité des échanges 40 rue Eugène Jacquet marc en Baroeul
– Le 7 octobre de 20h à 20h30
Projection du film « Sacré Croissance » Maison Folie Beaulieu 33 place Beaulieu Quartier de la Délivrance Lomme

– Le 7 octobre de 19h30 à 20h
Projection du film « Opération Corea » au Mélies Centre commercial du triolo
rue Traversière
59650 Villeneuve d’ascq

– Le 8 octobre 14h30
Journée de mobilisation interprofessionnelle Porte de Paris Lille

– Le 8 octobre à 20h
Débat sur l’évasion fiscale salle Paul Doumer Marcq en Boroeul

–  Le 10 octobre de 11h à 12h
Marché Sébastopol Lille – RdV devant le théâtre Sébastopol

– Le 11 octobre de 10h30 à 11h30
Marché de Wazemmes RdV sortie du M° Gambetta

– Le 12 octobre à 18h30
Débat sur le Climat espace Marx à Hellemmes

Faites nous part de vos intentions d’actions ou de votre participation aux actions dès à présent programmées ci dessus sur le site tafta.npdc@gmail.com

Toutes les actions liant le TAFTA et le CLIMAT se prolongeront après 17 octobre jusqu’à la COP21 en décembre.
Tract TAFTA 17 octobre

Fiche d’inscription bus V2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>