Compte-rendu réunion Stop TAFTA du 15 avril 2016

Info : La MEL a déposé une motion le 24/4/2015 où elle demande la diffusion publique de l’ensemble des textes relatifs au TAFTA et l’ouverture d’un débat national sur l’ensemble des accords de libre-échange.

1 – Ma ville hors TAFTA et CETA

Ce qui a été fait :

Une série de courriers et mail ont été envoyés aux élus de la MEL en février. En absence de réponse, un rappel a été envoyé la deuxième quinzaine de mars. Plusieurs tractages ont été faits en mars.

Sous réserve de ne pas avoir reçu de courrier dans la boite postale de Attac Lille :

  • Essayer d’obtenir un Rdv en étant recommandé par quelqu’un (ex : Tourcoing le 11/4 rencontre avec le 1er adjoint Didier Droart).
  • Présence aux permanences du maire :
    • Permanence VA le 19 avril 16h mairie du Breucq Qui peut venir avec Alain ?
    • Permanence VA le 22 avril mairie de la Cousinerie Qui peut venir avec Alain ?
    • Lille Isabelle
    • Croix Francine
  • Présence au conseil municipal : rencontrer le maire avant et présence avec bâillon
    • CM VA le 26 avril 18h45 Qui peux y aller ?
    • CM VA 31 mai Qui peux y aller ?
    • CM Wattrelos 28 avril 18h30 André
    • CM Hellemmes le 14 juin Alain
    • Autres ?
  • Lettre aux médias :Mail aux médias pour annoncer notre présence aux CM bâillonnés du fait de l’absence de réponse des élus Qui ?
  • Rassemblement devant la mairie : Avant le conseil municipal Qui ?

2 – Mon quartier Hors TAFTA et CETA

Vers les libraires indépendantes :

  • Un tract ciblé existe (en PJ)
  • Plusieurs personnes se sont proposées pour rencontrer respectivement :
    • Meura, Christian
    • Les Lisières, André
    • Dialogues théâtre Francine – à relancer plus tard
    • Le Bateau Livre Alain
  • Une rencontre de concertation au Bateau Livre, avec Benoit Verhille Edition Contre Allée et d’autres libraires, est envisagée. Alain s’en occupe. Christian, Didier, Francine peuvent l’évoquer

Vers les cafés et restaurants coopératifs :

  • Un tract ciblé existe (en PJ)
  • Gisèle et Alain envisage une rencontre publique d’information au Polder fin mai ou juin avec des élus au conseil communal d’Hellemmes
  • Alice rencontre le Café citoyen à Lille
  • André rencontre la Baraka à Roubaix
  • Il y en a d’autres ex : L’imaginaire… Qui ?

Vers des commerces :

  • Biocoop Lesquels ? Qui ?
  • AMAP :
    • Alain voit avec l’AMAP de VA
    • Francine voit l’AMAP de Bois Grenier
    • Isabelle voit l’AMAP Weppes
  • Autres commerces ? Avez vous des idées ?
  • Un tract ciblé existe « TAFTA et la nourriture » (en PJ)

Vers des lieux de vie :

  • Habitat partagé – Alain voit avec Philippe pour Anagram à VA
  • Alain voit avec centres sociaux VA
  • Autres : maison des étudiants Lille 1, maison des droits de l’Homme VA, foyers de jeunes travailleurs, Maisons Folies… Qui ?
  • Alain propose un tract A faire

Vers des lieux culturel  dans la commune :

  • Alain a rencontré la Verrière pour possible collaboration – à approfondir
  • Autres cibles : La Rose des vents, le Théâtre de l’opprimé, l’Univers Qui ?Un tract « TAFTA et la Culture » existe (en PJ)

Le national mettra à disposition autocollant, macaron, site internet. On les attend

3 – Interpeller les relais d’opinion :

  • Commencer par les différentes organisations adhérentes du collectif Stop TAFTA  (voir guide de mobilisation des relais d’opinion)
    Le but est que les relais d’opinion ainsi sollicités puissent intervenir de façon autonome dans leur milieux.
  • Le collectif antilibéral Lomme – Lambersart s’associe à Stop TAFTA
  • Jean-Claude Petit propose de se rapprocher des collectivités locales et de simplifier le tract
  • Chacun se rapproche de l’organisation dont il se sent proche
  • Syndicats – difficile on a déjà essayé – Didier essaye de contacter Christophe Jacobs à la CGT (UD 59 CGT 06 28 18 88 91) – demander de passer dans la presse syndicale – éventuellement y aller en délégation
  • Le monde agricole :
    • Un tract existe (en PJ)
    • Isabelle a eu un contact avec la Chambre Agriculture 29 Suite ?
    • Alain essaye de contacter la Chambre Agriculture 59
    • Syndicats agricoles – JA déjà contacté sans succès – Alain réessaye les JA

D’autres relais d’opinion pourront être contactés plus tard : PME, chauffeurs de taxi, le monde du droit…

4 – S’inscrire dans les mouvements et débats revendicatifs d’actualité :

  • Projet de loi El Khomri : tractage réalisé lors de chaque manif – Le nouveau tract et la banderole de Benjamin, Francine et Isabelle ont été utilisés pour la manif du 9 avril.
  • Débat hôpital de Roubaix le 19 avril à 18h30 théâtre Pierre de Roubaix
  • Présence avec LDH à la Fête de l’environnement les 28 et 29 mai Qui pourraient être présents ?
  • Réunion groupe « Campagne » de la coalition climat le 18 avril – René y participe
  • Notre participation à Nuit Debout :
    • Chaque soir place de la République à Lille (17h30 – 18h30 lectures, 18h30 – 20h commissions, 20h – 22h AG)
    • Intervenir afin de faire le lien El Khomri – patrons tricheurs – Etats complices   et donc de lier la triche fiscale – la dette – les atteintes au monde du travail – le libéralisme – la démocratie -, l’Europe – les multinationales, TAFTA/CETA…
    • Proposer de déclarer la Nuit Debout « zone Hors TAFTA/CETA »
    • Proposer des actions concrètes vers le « grand public » (distribution de tracts et être visible sur l’espace public au moyen de slogans, affichettes pancartes, saynètes, sketch et parodie et proposer un 1er niveau d’action (autocollants, pétition)
    • Proposer des actions concrètes vers nos « requins » nationaux (BNP, SG, VINCI, TOTAL…) dont leurs enseignes sont présentes dans nos villes
    • Projeter une courte vidéo type « Tafta gueule à la récré »

5 – La tournée du cheval de Troie – CETA

  • Lille est prévu dans l’itinéraire a priori le mercredi 29 juin – départ de Paris le 4 juin – Avant nous Metz – transfert conjoint entre Metz et Lille le 27 (il faut se faire confirmer) – retour ensuite aux Amis de la Terre Europe à Bruxelles à leurs frais (à confirmer également) – prévoir un budget essence et péages
  • Logistique lourde :
    • Groupe électrogène, sans doute celui de Solidaires
    • Transport entre villes à prévoir (grosse voiture) – à affiner avec Isabelle
    • Vérifier le poids du cheval – le mode opératoire de gonflage
    • Pub préalable : annoncer l’arrivée du Cheval de Trois à Lille (tracts, réseaux sociaux)
    • Animation : tracts, doc, sur place, pancartes, banderole…
    • Attention plusieurs personnes absentes fin juin : Didier, Jean-Pierre, Alain
    • Chacun relaie auprès de ses contacts pour rassembler ce matériel, les volontaires
    • Nous confirmons auprès du national la présence du Cheval de Troie à Lille

6 – Mobilisation nationale :

  • Envisagée en octobre à Paris sous la forme de cortèges thématiques
  • Le national s’assure de la faisabilité en recensant les forces partantes d’ici fin mai
  • Alain adresse personnellement un message à chaque membre du collectif pour s’assurer de leur participation aux actions nationales de juin et octobre

7 – Allô Les Républicains : pas de CETA !

  • Selon le même principe que « Allô le PS… » téléphone et réseaux sociaux
  • prévu en mai et septembre
  • un mode opératoire sera fourni par le national

8 – Congrès des maires :

  • le 29 mai
  • Paris s’en occupe

9 – Parlement européen et CETA:

Opération européenne STOP TTIP ! envisagée sur le CETA :

D’ici mai lancement d’un nouvel outil de campagne élaboré par l’Europe, permettant d’entrer en contact avec nos euro-députés et de faire pression sur eux.

Les euro-députés de droite seront plutôt ciblés en dénonçant l’accord de dupes entre agriculture européenne et services publics canadien et l’hypocrisie de l’ICS et des PME.

Directive européenne sur le secret des affaires votée à une écrasante majorité – les multinationales pourront (si cette directive est déclinée dans le droit français) faire leur business – même douteux – à l’abri des regards.

Matthias Fekl persiste à dire que le CETA est un « bon accord » et que la création d’une Cour d’arbitrage internationale en finit avec les problèmes soulevés avec l’ISDS. La France acceptera l’application provisoire de l’accord s’il est ratifié par le parlement européen. Certains mènent une offensive pour faire des accords commerciaux une compétence exclusive de l’UE. Une soixantaine de parlementaires français disent que l’on ne les réduira pas au silence.

La Commission européenne manœuvre en coulisse afin que le CETA puisse passer en force aussitôt qu’il aura été approuvé par le conseil européen sans le moindre vote parlementaire.

La Wallonie dit qu’elle bloquera le CETA.

Prochaines réunions :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>