Compte-rendu réunion du collectif du 27 janvier 2017

1 – Bilan de la journée européenne d’action décentralisée du 21 janvier :
En France, à Lille et en Europe : toutes les actions sont accessibles sur les réseaux sociaux #NoCeta21j Il y avait entre 70 et 100 participants à Lille.

A Lille un arrêté préfectoral d’interdiction de manifestation dans certaines rues, nous a obligé de modifier notre programme et de nous limiter à un rassemblement place de la République. Deux autres de nos manifestations (les 25 juin et 24 septembre 2016) ont déjà été partiellement interdites par la préfecture.

Unanimement nous avons décidé d’écrire une lettre de protestation au préfet avec copie à la presse et dans les réseaux sociaux. A l’avenir les déclarations en préfecture seront limitées au stricte nécessaire.

Médiapart relate la réaction de Tokia Saïfi à l’affichage des portraits et noms des eurodéputés qui s’apprètent à voter pour le CETA.

2 – Plan d’action d’ici mi février :

Les interpellations de Mme Tokia Saïfi et de Mr Jérôme Lavrilleux seront poursuivies selon les mêmes méthodes (affichage de leur nom et portrait, interpellation au pied de leur permanence, remise du chèque en blanc…).

Concernant Mr Dominique Riquet, celui ci fait parti du même groupe parlementaire que Marielle de Sarnez (MODEM) qui s’est abstenue lors du vote de la commission commerce international (INTA). Dominique Riquet a récemment demandé au collectif de préciser par écrit nos inquiétudes concernant le CETA. Nos interpellations le concernant viseront donc à le questionner sur son vote le 15 février notamment suite à l’abstention de Marielle de Sarnez.

Nous pouvons joindre les assistantes parlementaires de Dominique Riquet à sa permanence de Valenciennes mail : smascarte@ville-valenciennes.fr        téléphone : Mme Mascarte : 03 27 22 58 32 ou à Bruxelles : Mme Charlotte Norlund-Matthiessen   Téléphone : +32 (0)2 28 47 266   mail : dominique.riquet@europarl.europa.eu

Pas de partant autour de la table pour se rendre à Strasbourg les 14 et 15 février. Une réponse sera faite dans ce sens au collectif national. La communication est cependant lancée sur nos listes mail et sur les réseaux sociaux sur la base d’un départ en bus organisé au départ de Paris.
Concrètement les actions suivantes à mener d’ici mi février sont décidées :

Le jeudi 2 février à 18h30 à la MRES réunion de travail pour préparer les actions du 11 et du 18 février. Un échange de matériel sera fait à cette occasion.

Le samedi 11 février à 14h action d’interpellation de Tokia SaÏfi devant sa permanence place Rihour (remise du chèque en blanc, banderole, tea shirt, portraits) coordinateur Réné.

Le samedi 18 février à 14h30 (lieu à définir) parmi les idées évoquées : die in symbolisant le deuil des citoyens, les alternatives concrètes, votation citoyenne, « rien n’est perdu » : vote des parlements nationaux, interpellation des candidats à l’élection présidentielle, opération « les citoyens vous regardent »…
Cette action lilloise vise à remplacer notre absence à Strasbourg.

Cérémonie des vœux de Lille : une distribution de tracts est prévue le 30 janvier à la Halle au sucre pour le quartier Vieux-Lille et le 31 janvier pour le quartier Vauban Esquermes.
3 – Qu’ envisageons nous dès mars :

En cas de ratification du CETA au parlement européen le 15 février, il est important de maintenir la mobilisation en ciblant cette fois les élus locaux, nationaux et les candidats aux élections présidentielle et législatives et de faire savoir aux citoyens et aux médias que ce n’est pas fini (à titre d’exemple en PJ le visuel fait sur le positionnent des candidats à la primaire).

Les récentes décisions de Trump d’arrêter le TTP et de réviser l’ ALENA peuvent faire penser aussi à un arrêt du TAFTA et à son remplacement par des accords bilatéraux entre les USA et la Grande-Bretagne par exemple, propres à diviser l’UE. Les multinationales, favorables au libre échange risquent de s’opposer à la politique protectionniste de Trump.

Il est nécessaire d’élargir nos débats et nos actions afin de ne pas se limiter au seul CETA et TAFTA mais à un débat plus large sur le libre échange et le protectionnisme, sur les alternatives concrètes en s’appuyant sur le document élaboré par l’AITEC « Pour un mandat commercial alternatif de l’union européenne ».
La charte du collectif prévoit cette ouverture (en PJ).

Prochaine réunion :

Le mardi 28 février 18h30 à la MRES salle Houblon

CR réunion du collectif Stop TAFTA du 5 janvier 2017

Après s’être échangé nos vœux, nous avons convenu de bonnes dispositions pour 2017 : désignation d’un président de séance tournant, bienveillance, dépassionner nos débats, soutien du national, cohérence nationale et internationale, diversifier nos moyens de communication : listes de diffusion, facebook, youtube.

Il a été convenu de refaire pour 2017, auprès de nos membres, un appel à contribution financière ou sous forme de prestations gratuites.

1 – Journée d’action européenne décentralisée contre le CETA du 21 janvier et interpellation des eurodéputé.e.s :

Coordinateur : Alain
Contributeurs : Alice pour les visuels, Guillaume, René, Didier, Isabelle
Nous avons convenu qu’il faut aller au delà des interpellations des eurodéputé.e.s par CETA Check, mail, courriers, téléphone et les interpeller au pied de leur permanence, maintenir notre visibilité vis à vis du public et des médias et rassembler les organisations membres du collectif autour de cet objectif.

Nous avons décidé de :
– de démarrer de la place de la République à 13h30
– déambulation festive et bruyante (casserolade) vers la place Rihour, via la rue de Béthune et la rue Neuve (sous la même forme que cela a été fait à Paris le 15 octobre)
– de se rassembler face à la permanence de Tokia Saïfi au 49 place Rihour qui serait le lieu symbolique d’interpellation des tous les eurodéputé.e.s de notre circonscription.
– de matérialiser le lieu avec du ruban « zone Hors TTIP / CETA », d’affiches au nom des eurodéputé.e.s, de chèques en blanc et de faire du bruit (casserolade)
– prise de parole des organisations membres du collectif (besoin d’une sono)
– proposer aux passants de signer les cartes postales d’interpellation aux eurodéputé.e.s de leur choix + la pétition « Lille hors CETA » et distribution de tracts et documentation

Fin vers 15h pour ne pas chevaucher avec l’action prévue ce même jour « pour la fermeture du bar la Citadelle » (démarrage à 15h place de la République).

Dès à présent chacun contacte les organisations amies pour les inviter à être présentes et à prendre la parole en leur recommandant un affichage modéré de leurs couleurs (pas de drapeaux) et de se centrer sur la lutte contre le CETA :
Isabelle contacte LDH, PG, Jean Mativa
Jean-François la CGT
Didier : Solidaires, Ensemble, le PC de Roubaix
André les adhérents de la FAL à Roubaix
Fabien EELV
Alain ATTAC
Alain pour les ALD, EDA, Résistance sociale, confédération paysanne, collectif Houille, ouille, ouille, les OC, AT, Alternatiba, collectif eau, MRC, ND, JE, collectif anti-libéral Lomme – Lambersart, Nuit Debout Lille…

Cette action sera déclarée à la préfecture, signé par Didier, Guillaume, Fabien , Jean-Pierre. Alain se charge de remettre cette déclaration signée en préfecture.

Les médias seront alertés. Renseigner Démosphère, Réalisation de photos et vidéo (Youtube, facebook)

Pour annoncer cette journée d’action du 21 janvier il a été décidé :
une distribution de tracts le 8 janvier lors du meeting de Jean-Luc Mélenchon à Tourcoing – Rendez vous dès 14h30 face au théâtre municipal Raymond Devos 1 place du théâtre à Tourcoing pour tractage, affichage, banderole, teeshirt si possible.
Jean-Pierre voit s’il est possible que JL Mélenchon parle de l’action du 21 à Lille.
Autres distributions de tracts à prévoir d’ici le 21.
Proposer un visuel commun aux organisations membres à mettre sur leur page facebook.
Autre action – sensibiliser les eurodéputé.e.s :

Coordinatrice : Manon

– Coller dans la ville des affiches au nom des eurodéputé.e.s. Prendre en photo cet affichage et les envoyer par mail à ceux et celles ci eainsi qu’aux médias afin qu’ils (elles) se sentent visé.e.s et surveillé.e.s par la population.

– Faire des séances collectives d’appel téléphonique pour se motiver .

2– Interpellation de Martine Aubry et du conseil municipal de Lille :

Coordinateur : René

Interpeller Martine Aubry et le conseil municipal de Lille au moyen d’une pétition « Lille hors CETA ». Cette action sera menée d’ici la ratification par l’assemblée nationale et le sénat.

Première action samedi 7 janvier – RdV devant le théâtre du Nord Grand Place de Lille à 11h avec pétitions, pancartes, banderole, tracts, documentation… Présence de Alice, René, Alain, André, Guillaume ? nombre insuffisant pour revêtir les teeshirts HORS CETA – dommage.

Une deuxième action est envisagée le 14 voire d’autres dates encore.

On prévient les médias on fait des photos et vidéo.
Autre action – être présent lors des cérémonies de vœux à Lille :

Coordinateur : René

Profiter des vœux de la mairie pour être présents de manière visible (banderole, tracts, pancartes, pétition…) devant le site à l’heure de l’arrivée des invités. Les dates sont envoyées par Benjamin.
3 – Manifestation à Bruxelles les 1er et 2 février :

Coordinateur ???

Habituellement cela se fait sous forme d’un blocage du quartier européen le 2 au matin. Cela implique d’être à Bruxelles dès le 1er et de passer la nuit à Bruxelles. Nous sommes en attente des consignes.

Départ de bus de Paris le 1er février vers 16h – inscription ouverte : https://www.collectifstoptafta.org/actu/article/mobilisation-stopceta-organisation-des-bus-pour-bruxelles

Autres solutions : covoiturage, train (à organiser)

Si nous décidons de ne pas aller à Bruxelles, ce qui serait dommage compte tenu de notre proximité, on peut prévoir un Die In ou autres le 2 février.

4 – Vidéo « négociation secrète » tournée par Aurélien Rocland avec la collaboration du TOP, OC 62 et du collectif Stop TAFTA de la métropole lilloise :

Coordinateur : Alain

Le sujet porte essentiellement sur le TAFTA et insiste sur l’absence de concertation avec les citoyens, sur la main mise des multinationales et sur les tribunaux arbitraux. Le tournage a été réalisé il y a deux ans mais le montage n’a pu se faire que maintenant. Un comité de visionnage a émis des avis qui vont être pris en compte. Des tests vont être menés auprès de « candides », le but étant que cette vidéo soit compréhensible par des personnes n’ayant aucune connaissance de TAFTA et CETA.

Dès finalisation il faudra prévoir un plan COM pour annoncer à nos réseaux cette vidéo d’une durée de 7 minutes 30. Elle sera visible sur Youtube et sur FB.

Le Top théâtre a versé 200€ à Aurélien à titre de dédommagement pour le temps passé au tournage et au montage. Le collectif a décidé de verser dès à présent 50€ au TOP. Un appel à contribution financière est projeté auprès de nos membres. A la vue des résultats nous pourrons envisager d’accroître notre participation.
5 – Points d’actualité :

Vote de la commission EMPL contre le CETA en décembre.

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-%2f%2fEP%2f%2fNONSGML%2bCOMPARL%2bPE-593.983%2b02%2bDOC%2bPDF%2bV0%2f%2fFR

Le vote de la commission ENVR devrait avoir lieu courant janvier.
Le vote de la commission INTA (le plus important) est prévu le 23 ou 24 janvier.
Vote de ratification CETA les 1er et 2 février à Bruxelles.
Réunion téléphonique Skype des collectifs le 10 janvier 19h. Alain parlera des décisions qui ont été prises ce soir.
6 – Rappel de nos 5 grands axes d’actions  :

1 Sensibiliser le grand public grâce à FB, Youtube, des actions de rue visibles, joyeuses et caricaturales et via les médias qu’il nous faut persuader de venir.

2 Interpeller les élus européens en janvier et février, les élus locaux et nationaux ensuite grâce à des pétitions, Rdv, actions visibles devant leur permanence, réseaux sociaux, médiatisation. Les candidats à la présidentielle et aux législatives seront particulièrement ciblés dès mars.

3 Susciter l’attention des médias au moyen d’ actions visibles en « parasitage ». Par exemple : saisir les opportunités liés aux vœux, aux conférences-débat, aux réunions publiques… où les médias sont présents.

4 Remotiver nos adhérents notamment ceux qui ne viennent plus ou qui ne sont jamais venus en les invitant à participer et en les interpellant personnellement (participer à leurs actions et réunions – par exemple chacun s’insère dans une organisation membre).

5 Noircir l’image de certaines multinationales. Déjà menées avec les opérations « Requins », les paradis fiscaux avec la BNP ou avec la tournée des multinationales faite lors de la manif TAFTA en 2015. Nos pancartes « logos détournés » sont une autre manière.

Prochaines dates de réunion :
Le 13 janvier 18h à la MRES réunion de coordination pour la journée d’action européenne du 21 salle houblon
Le 27 janvier 18h30 à la MRES réunion plénière du collectif salle houblon
D’ici là nos groupes de travail fonctionnent

CR réunion collectif Stop TAFTA du 6 décembre 2016

1 – Point d’actualité :

  • Les 10 jours de bras de fer entre la Wallonie et l’UE ont abouti à une accord inter-belge sans valeur juridique avec la Canada et ont provoqué un retard de la signature à Bruxelles le 30/10. Cela a eu le mérité de faire connaître le CETA au grand public.
  • Prévu dans l’accord intra-belge, la demande d’avis de la CJUE sur le traité mais cela n’est pas suspensif.
  • Cet accord intra-belge est aujourd’hui contesté par le gouvernement fédéral de Charles Michel évoquant une close lourde de conséquence. Le ministre-président Wallon Paul Magnette menace d’enterrer le CETA. Il existe effectivement une close de suspension définitive du traité dans l’accord intra-belge qui lui permet.
  • En ce momement le coup de force se fait au sein du Parlement Européen ce qui a provoqué de multiples changements dans l’agenda du PE (ratification successivement programmée le 14/2, ensuite le 15/12 maintenant début février).
  • Coup de force entre la CE qui souhaite aller très vite avec le minimum de débat et l’opposition au PE qui souhaite obtenir un sursis.
  • Le 23/11 une résolution demandant l’avis de la CJUE avant ratification a été rejetée par le PE (419 contre, 258 pour). Un vote de cette résolution aurait eu un effet suspensif du CETA. Parmi les eurodéputés de notre circonscription qui ont voté contre cette résolution : Tokia Saïfi, Jérôme Lavrilleux et Dominique Riquet. Gilles Pargneaux a voté pour.
  • Un débat demandé en séance pleinière par les commissions Environnement et Emploi n’a pas pu avoir lieu. Finalement accepté avec en plus la commission Transport.
  • Vote de la commission commerce internationale (INTA) prévu les 23 ou 24/1. Ce vote guide le PE.
  • Ratification en mini plénière à Bruxelles prévue pour l’instant les 1 et 2/2.
  • La CE attend avec impatience l’avis de la CJUE sur la « mixité » du projet d’accord de « libre-échange » entre l’UE et Singapour qui avait suspendu la ratification de cet accord. Un avis négatif pourrait rejaillir sur le CETA.
  • Si « mixité » application provisoire du CETA (pas sur l’ICS) jusqu’à ratification par les 38 parlements nationaux et régionaux (long).
  • L’AG nationale des collectifs Stop TAFTA s’est déroulée le 26/11. Elle a fixé des objectifs qui doivent être repris localement afin d’avoir une cohérence nationale.

Pour le TISA : le dernier round de négociation prévu à Genève du 5 au 9/12 a été reporté. Une manif devait avoir lieu le 4/12 à Genève ?

2 – Plan d’action : cohérence nationale nécessaire Coordinateur Alain

    1. Interpeller les eurodéputés de notre circonscription :

– Tokia Saïfi, Jérome Lavrilleux et Dominique Riquet ont voté contre la résolution CJUE du 23/11.
– Gilles Pargneaux a voté pour cette résolution.

On ne peut pas en déduire s’ils sont pour ou contre le CETA. Certains auraient pu voter pour la résolution par principe ou par calcul sans pour autant se positionner contre le CETA. A l’inverse d ‘autres ont pu voter contre la résolution par principe mais pourrait s’opposer au CETA.

Les autres eurodéputés sont FN et EELV On ne les interpelle pas.

On interpelle donc ces 4 eurodéputés :

Eurodéputés

Contact

Qui y vont ?

Tokia SAIFI LR vice présidente de la commission commerce Permanence 49 place Rihour

tel 03 20 60 62 40

tsaifi-permanence@orange.fr

Christian a adressé une demande de RdV le 1/12 sans réponse à ce jour.

Alain sollicite un Rdv au nom du collectif le 7/12

Gilles PARGNEAUX PS

a voté la résolution CJUE du 23/11

gilles.pargneaux@europarl.europa.eu

tel 03 20 21 22 99

Alain sollicite un Rdv au nom du collectif le 7/12
Jérôme LAVRILLEUX LR jerome.lavrilleux@europarl.europa.eu Alain sollicite un Rdv au nom du collectif le 7/12
Dominique RIQUET UDI dominique.riquet@europarl.europa.eu

tel 03 27 22 59 01

Alain sollicite un Rdv au nom du collectif le 7/12

Isabelle aurait eu un contact ?

Ils ont déjà été sollicités :

    • par CETA Check sans réponse chacun peut continuer https://www.collectifstoptafta.org/actu/article/faites-le-ceta-check
    • un mail perso a été envoyé par Alain le 21/11 à l’ouverture de la plenière à Strasbourg pour dénoncer le manque de débat. (un modèle de lettre a été transmise pour que chacun puisse réagir individuellement). Pas de réponse.

Il faut donc dès à présent :

    • Envoyer des cartes postales à ces 4 eurodéputés (en stock). Tous
    • Alain propose un modèle de mail au nom du collectif  (en PJ) qui peut aussi être repris au nom d’organisations membres du collectif pour demander un rendez-vous.
    • Chacun peut, à titre personnel, envoyer un message à son eurodéputé.
    • Si vous parvenez à avoir un RdV, nous prévenir pour vous accompagner en envoyant un message à tafta.npdc@gmail.com

Si nous n’arrivons pas à obtenir un rendez vous ou pas de réponse :

Voir ci dessous les actions de rues.


2.2 – S’adresser au grand public : Coordinateur.trice : Alice et Guillaume

- Si nous n’arrivons pas à obtenir un rendez vous ou pas de réponse à nos CETA Check et messages ou réponses insatisfaisantes :

    • Organiser une action devant la permanence de l’eurodéputé (chèque en blanc au profit des mulinationales, casserolade, sit in, pancartes, banderole, tract aux passants, carte postale, documents)
    • De la dernière semaine de décembre à la première semaine de janvier, les eurodéputés devraient être dans leur circonscription.
    • Alerter les médias (ils devraient être attirés par le fait que ce sont des élus)
    • Faire des photos et vidéos Tan ?
    • Mettre en place un groupe de travail pour scénariser cette action

 

  • Le Noël des mulitinationales prévu le samedi 17/12 à 10h30 centre ville de Lille
    2me réunion préparatoire pour scénarisation le 9/12 19h30 MRES + formation action non violente le 11/12 14h – tract spécifique (en PJ) + communiqué de presse, sont prévus
  • Recueillir des signatures pour la pétition Lille hors CETA (sur papier et Change.org) :
    • Le samedi 10/12 10h30 parvis Notre Dame de la Treille lors de l’action « faisons le siège de la BNP » nous informerons les militants sur place de nos actions CETA au moyen d’une carte de visite. Guillaume
    • Le samedi 17/12 10h30 Grand place Lille lors de l’action « le Noêl des multinationales »
    • Chaque samedi de janvier à 10h30 (7, 14, 21,28/1) – trouver une formule attractive genre distribution de masque de Martine Aubry ? casserolade, le chèque en blanc aux multinationales Voir Benjamin ?
    • Distribution du tract « interpeller votre maire et vos conseillers municipaux » + documentation
    • Banderole
    • Présence des médias
    1. - Interpeller les médias : Coordinatrice Gisèle

      Systématiquement en parallèle à chaque action.

      – Programmer une conférence de presse :

– A l’occasion de l’action « le Noël des multinationales » le 17/12 ou si trop court à l’occasion d’ une casserolade d’un eurodéputés interpellé.
- au café citoyen autour d’un pot
Date : la plus adaptée pour les quotidiens et les hebdomadaires

Problème : le CETA est sorti du radar médiatique. Les débats au PE n’intéressent pas les médias mainstream
Un dossier de presse existe

2.4 – Interpeller les candidats aux primaires, et aux législatives : Coordinateur.trice ?

– Du 16/12 au 21/1 pour les candidats à la primaire de la gauche  A voir ?

Dès février pour les candidats à la présidentielle et aux législatives

– Un modèle de lettre ouverte sera proposé
– Les réponses seront médiatisées

2.5 – Lors du vote commission INTA et lors de la ratification : Coordinateur.trice ?
– Le 23 ou 24/1 vote INTA :
– Seuls quelques eurodéputés français pro-CETA ou indécis faisant parti de cette commission seraient à interpeller : Tokia Saïfi, Marielle de Sarnez, Franck Proust et à voir pour Emmanuel Maurel et Eric Andrieu
– Les interpeller par mail courant janvier
– Faire une casserolade devant la permanence de Tokia Saïfi
- Le 1er et 2/2 à Bruxelles :
l’Europe va converger – il faut que Lille y soit
comment ?
– C’est un mercredi et jeudi – difficile de mobiliser
– Bus – difficile de resolliciter à nouveau nos sponsors
– Co-voiturage ou train à envisager selon nombre
– attendre informations du national

Le lendemain de la ratification du CETA : s’il y a lieu action « le deuil de la démocratie » scénographie à concevoir + Die In A voir avec Nuit debout

Prochaine date :

    • Le jeudi 5 janvier 18h30 à la MRES salle Houblon

CR réunion Stop TAFTA du 7 novembre 2016

1 – Bilan des 2 semaines d’octobre ayant vu le blocage par la Wallonnie, le report des dates du 18 et du 27/10, finalement la signature par le Canada et l’UE du CETA le 30/11 :

  • En PJ l’analyse détaillée de l’AITEC « Nouveau CETA » ou mystification ? ».
  • Il faut tordre le coup à ces élements de langage « Nouveau CETA », « bon accord », « anti TAFTA ».
  • le CETA ce n’est pas fini ! Il y a la ratification du parlement européen, les saisines de la cours de justice de l’UE, de la cours constitutionnelle allemande, les ratifications des parlements nationaux.

2 – Bilan des actions de ces dernières semaines sur la métropole lilloise :

  • Plusieurs actions ont été menées en collaboration avec Nuit Debout, RAP Lille Métropole, collectif Houille, ouille, ouille les 18 , 22, 26/10 et 5/11 et pour mémoire la manifestation parisienne du 15/10.
  • Bien relayées médiatiquement même si raccourcis et inexactitudes.

3 – Que faire maintenant :

Pour chaque action, un groupe de travail est à mettre en place sous l’initiative d’un.e coordinateur.trice recensant les rôles et constituant son équipe. Des noms de personnes sont, pour certaines actions, proposés, pour d’autres non. Il nous appartient de confirmer, d’infirmer et de compléter cette liste des coordinateurs.trices.

    1. Aller à la rencontre de nos concitoyens :

Le CETA est dorénavant sur la place publique. Il faut continuer à informer la population, en tordant le coup aux éléments de langage des pro-CETA, dire que ce n’est pas fini et que l’on peut agir. Les informer sur le mécanisme de coopération réglementaire, sur les conséquences sur le Climat et les services publics.

Continuer les actions de rue ludique et joyeuse et les actions de désobéissance civile

Coordinateur.trice ????

    1. Améliorer notre communication interne et externe :

Sur le modèle de ce qui est fait à Nuit Debout Liège  coordinatrice : Manon

  • Page facebook « Collectif Stop TAFTA / CETA Lille » existe
  • Mailing listes elles existent : collectif, Attac, Solidaires, etc
  • SMS liste à créer
  • Groupe secret facebook « TTIP/CETA action lilloise » pour communication interne existe
  • Groupe Twitter à construire

Pour permettre à chacun de mieux maîtriser facebook une formation interne serait nécessaire.

Il faut maintenir les « ateliers communication » afin de réfléchir aux formes de communication et pour construire nos outils de communication.

    1. Interpeller les eurodéputés de notre circonscription :

- 4 ces 10 eurodéputés sont susceptibles de changer leur vote (on laisse tomber EELV et FN qui voteront contre le CETA).
– Chacun en tant que représentant d’une organisation demande de rencontrer l’un ou plusieurs de ces élus. Les élus se sentent ainsi multi sollicités. Y aller à deux c’est mieux.
– Il y a urgence : le commission commerce international du parlement européen vote le 5/12/16 et le vote du PE est prévu le 15 février 2017.

Eurodéputés

Contact

Qui y vont ?

Tokia SAIFI LR vice présidente de la commission commerce Permanence 49 place Rihour

tel 03 20 60 52 40

tsaifi-permanence@orange.fr

Christian + ?
Gilles PARGNEAUX PS gilles.pargneaux@europarl.europa.eu ?
Jérôme LAVRILLEUX LR jerome.lavrilleux@europarl.europa.eu ?
Dominique RIQUET UDI dominique.riquet@europarl.europa.eu ?

Un support de communication est en cours d’ élaboration par Attac contenant une version commentée du CETA, des infographies et des vidéos.

Coordinateur : Alain

    1. Interpeller les médias :

– Les médias ont longtemps été mutiques sur le CETA, depuis octobre ils en parlent mais pas toujours de manière exacte.

– Réaliser un dossier de presse.

– Programmer une conférence de presse pour compléter leur information et tordre le coup aux fausses déclarations.

Coordinatrice Gisèle

    1. Recueillir des signatures à notre pétition :

      – Programmer des séances de signature sur la place publique avec banderole, pancarte et tracts.

      - Mettre le modèle de pétition sur notre page publique facebook pour pouvoir l’imprimer et annoncer celle sur Change.org.

      Coordinateur.trice : ???????

    2. Interpeller les maires et élus locaux :

      - Interpeller par mail les maires avant le conseil municipal afin que ce dernier puisse voter une motion « ville hors CETA et TAFTA », en faisant référence aux villes françaises ayant menées cette démarche.
      – Prévoir un regroupement joyeux et visuel avant le conseil municipal devant la mairie
      – Faire un communiqué de presse
      – Remettre pétitions « Lille hors CETA » le 1er décembre

      Manon établit une liste des prochaines dates des conseils municipaux : 1er décembre à Lille, le 17/12 à Tourcoing, Hellemmes le 29/11, autres

Coordinateur.trice ?????

Attention : Il n’est plus possible de demander au conseil municipal de refuser le CETA puisqu’il est signé ni même de refuser l’application provisoire puisque la France l’a acceptée. Par contre notre demande peut être d’exiger que le gouvernement français mette son véto au conseil européen si la mixité de CETA était remise en cause. La mixité c’est le fait que le CETA doit être soumis à la ratification des parlements nationaux. Or la Cours de justice de l’UE doit donner en fin d’année, sur un traité entre Singapour et l’UE, sa position sur la mixité de ce Traité. Cette décision pourrait servir d’alibi à la CE pour imposer l’abandon des ratifications nationales.

Cela implique de modifier certains termes de la pétition Lille HORS CETA papier tout en maintenant l’exigence d’un débat public et davantage de démocratie.

    1. Interpellation des députés :

      Cela semble moins urgent puisque la ratification des parlements nationaux des états membres peut prendre plusieurs années SAUF si le gouvernement français voulait faire ratifier rapidement par l’Assemblée Nationale et le Sénat.
      Soyons vigilant.

    2. Interpeller les femmes et hommes politiques :

      – Ségolène Royal qui met des réserves au CETA vis à vis du Climat (COP21, COP22)
      – Les candidats aux primaires

Coordinateur.trice ?????

    1. Mc Donald :

      Mc Donald au travers de sa filiale Canadienne pourrait attaquer une ville qui refuserait son implantation comme Florence aujourd’hui.
      – Une action contre la politique actuelle de Mc Donald tout en sensibilisant le public et les médias aux dangers du CETA.

      3.10 Débat à la faculté catholique

      Le 15/11 un débat sur le CETA est programmé


      Coordinateur : André


      4 – Réunion nationale des collectifs Stop TAFTA :

      Cette réunion aura lieu le 26 novembre à Paris.
      Didier y sera

      5 – Trésorerie du collectif :

      – Elle est réduite à ce jour
      – Nous allons faire un appel aux organisations membres pour leur demander de contribuer financièrement au fonctionnement du collectif.

      Coordinateur : Alain

      Prochaine réunion le mardi 6 décembre 18h30 MRES salle Agora

CR réunion collectif 16 juin 2016

1 – Cheval de Troie :

Nous n’avons pas obtenu d’autorisation de la ville de Lille sur les places centrales pour le 25 juin. Ce refus nous a fait suspendre la communication externe, la relance des militants, des partenaires, la location du matériel… La maire de Lille a été interpellée sans succès.

Nous n’avons plus le temps de choisir une autre place de Lille (sans visibilité), ou de se diriger vers une autre ville. Le report de date n’est pas possible au delà du 27 juin.

Nous décidons :

  • Reporter en priorité au 24 septembre lors de la journée nationale de transition citoyenne, à défaut le 1er octobre :

    • à voir avec les Amis de la Terre Europe – proposer 2 dates

    • la liste des tâches est à mettre à jour (date, heure, qui) mais le reste est valable (en PJ)

    • le tract recto-verso cheval, l’affiche existe – il faudrait MAJ la date et le lieu (en PJ)

    • le script à 2 voix entre anima.teur.trice et partenaires reste valable (en PJ)

    • la communication externe serait à écrire et à lancer (Presse, Démosphère, facebook, réseaux…)

    • l’appel à volontaires serait à refaire

    • l’appel à partenaires serait à refaire

    • l’autorisation à la mairie à refaire en privilégiant la place du théâtre – le faire dès semaine 25 pour éviter que les places soient prises ainsi que la demande de matériel

    • la déclaration à la préfecture à faire (15 jours avant)

    • la demande au TOP à refaire

  • A faire :

    • Alain propose aux Amis de la Terre Europe les dates du 24/9 et 1er octobre

    • René, Louis et Isabelle rédigent la demande d’occupation d’espace public et l’adresse au plus tôt (semaine 25) avec la demande de matériel à la mairie (attention les services de la mairie vont être surchargés avec la Braderie). Pour la première demande nous choisissons la place du théâtre le 24/9. Si refus place Rihour…

    • Alain avertit tout le monde de l’annulation du 25/6.

Remarque :

  • le tract recto-verso cheval peut être utilisé à toute occasion

  • le tract « interpeller votre maire » est toujours valable

  • des campagnes de tractage sont à programmer – rebondir sur des événements – ex : Emmanuel Maurel le 24 juin.

Groupe de travail : Alice, Isabelle, René, Francine, Yves, Alain qui d’autres ?

2 – Manifestation nationale :

Une manifestation nationale est envisagée le 15 octobre a priori centralisée à Paris.

Un sondage est en cours pour :

  • connaître notre choix centralisée à Paris ou décentralisée

  • le seuil national acceptable de mobilisation

  • l’ampleur de notre mobilisation en métropole lilloise

  • l’ampleur de notre financement

A la quasi unanimité nous faisons le choix d’une action centralisée à Paris.

Nous estimons le seuil national de mobilisation entre 15 000 et 30 000 personnes.

Prix d’un bus environ 1000€ à affiner.

Groupe de travail : Alice, Isabelle, René, Francine, Yves, Jean-Pierre, Alain qui d’autres ?

3 – Contacter les élus hexagonaux pro-CETA :

Rappel :

  • une proposition de message a été faite sur le CETA mettant en relief l’hypocrisie de la communication gouvernementale (en PJ)

  • une liste existe des députés, sénateurs du 59 et 62 + maires des grosses villes de la MEL (en PJ)

  • but : adresser, sous son nom, ce message à ces destinataires

  • vers les élus PS et de droite – les plus à même à faire basculer le vote CETA

  • l’impact dépend du nombre d’expéditeurs

  • aller plus loin en rencontrant ces élus – plus efficace

  • Alain a reçu à ce jour 2 réponses : Rémi Pauvros (député du 59) et Stéphane Saint-André (député 62)

Le national envisage le 20 juin le même genre d’opération « Allô parlementaires, CETA ça va pas l’faire ! » mais par téléphone et twitter (précisions attendues).

4 – Ma ville hors TAFTA, CETA :

Aucun retour suite messages, courriers, quel que soit le parti.

Solution – les rencontrer :

    • Mr Droart RdV obtenu le 23 juin à 16h André, Jean-Louis, Francine – Rdv 15h50 sortie métro Tourcoing centre

    • Rencontre de quelques élus d’Hellemmes le 26 mai au Polder

    • Motion prévue au conseil communal de Hellemmes du 14 juin mais le maire a reporté le débat en septembre en conseil restreint

    • Permanence du maire de VA le 19/4 sans retour

5 – Mon quartier hors TAFTA et CETA :

  • Le projet autour du Bateau livre, les Lisières et les éditions La Contre Allée, bat de l’aile – nos interlocuteurs ne sont pas disponibles

  • Un contact a été pris avec l ‘AMAP de VA, le 21/5 lors de la manif Monsanto, un mail envoyé fin mai et relance le 9 juin

  • La place de la République de Lille a été déclarée « lieu hors TAFTA ! » par Nuit Debout

  • Nous avons des tracts ciblés agriculture, Culture, alimentation, librairies indépendantes

6 – Dernières nouvelles :

  • Le Luxembourg après la Wallonie s’oppose au CETA

  • 14ème cycle de négociation TAFTA aura lieu en juillet à Bruxelles

  • Nous avons une banderole « Stop TAFTA et CETA ! » de 3 mètres sur 80 cm

  • Nous avons 3 tampons encreurs « Stop TAFTA », « Stop CETA » et « Hors TAFTA »

  • Le collectif Stop TAFTA est invité à la Nuit debout Valenciennes le 18 juin

  • Concert Neil Young du 13 juin – affluence à notre stand

  • Rencontre avec le collectif Stop TAFTA d’Arras le 1er juin – renaissance de ce collectif

7 – Fonctionnement pendant l’été :

  • Alain est absent jusque fin septembre

  • Qui prend le relais ? (liaison avec le national, animation collectif de Lille) 

  • Pendant cette période il y aura lieu de se consacrer à l’opération cheval et la manif du 15/10 à Paris

  • Jean-Pierre absent du 21/6 à début septembre

Personne s’est proposée lors de la réunion Qui ?

Prochaines dates réunions du collectif :

    • 12 juillet 18h30 MRES salle Agora

    • 6 septembre 18h30 MRES salle Terrasse

CR réunion collectif du 5 octobre 2016

1 – Point sur inscription au bus pour le 15 :

    • 15 inscrits au 5/10, c’est peu, chacun fait des relances cette semaine et la semaine prochaine auprès de son réseau.
    • René établit une liste : Nom, prénom, mail, téléphone portable, montant versé, point de départ
    • Cette liste servira pour le pointage dans le bus
    • Attention aux personnes qui se présenteraient au bus sans avoir réservé (priorité aux réservations à la BT et Porte de Paris)

2 – Communication inscription bus :

  • Le tract a été tiré en 400 ex – chacun fait des diffusions ciblées (MRES, Polder, café citoyen, Melies, BT, MQF, etc).
  • kit national (affiches, flyers, autocollants) :
    • sur les affiches rajouter une étiquette « départ de bus de Lille renseignement tafta.npdc@gmail.com ou 06 83 28 68 59 et chacun appose dans lieux ciblés.
    • distribuer les flyers et autocollants avec notre tract ou rajouter étiquette également
    • nous attendons ce kit au courrier. Dès réception il faudra trouver un moyen de se partager le contenu.
    • Nous attendons le CR de la réunion parisienne du 4/10. Il se fait attendre.
  • Chacun relaie une relance aux inscriptions cette semaine et la semaine prochaine en joignant (Alain fait la maquette) :
    • notre tract (dernière vesion)
    • la vidéo française
    • un résumé de la manière dont cela va se passer à Paris le 15 (les blocs thématiques, banderole, sono et 250 pancartes par bloc…) et de nos idées d’animation dans le cadre du bloc thématique que nous avons choisi : « démocratie et solidarité internationale ».
    • il sera mentionné que la participation de 10€ est à titre indicatif, on peut mettre moins ou plus… l’important étant de réserver sa place.
  • Chacun invite ses contacts à relayer
  • Alain envoie un communiqué de presse cette semaine pour les hebdomadaires (fait pour Liberté Hebdo), la semaine prochaine pour les quotidiens
  • Alain écrit à Xavier Galand pour lui demander l’implication de la MRES

3 – Point sur les dons :

Solidaires 500€

Attac VA 150

Attac Lille 100

Attac Rbx Tourcoing 100

PG 100 (à confirmer)

AMD 50

Alternatiba 100

Dons divers 65

Total 1065 à 1165€

Un bus coûtant 1140€ on peut financer 1 bus (voire 2 bus pleins si tout le monde contribue en moyenne à 10€).

Les orgas qui n’ont pa srépondu ou non sollicitées sont :
– La Confédération Paysanne
– Les Objecteurs de Croissance
– Les Amis de Politis ( à moins que
Didier l’ai fait )
– Greenpeace (
René ?)
– Mouvement Républicain et Citoyen
– Résistance Sociale
– FSU
– PG
– Féderation du nord PCF
– Ensemble
– EELV
– Nouvelle Donne
– Jeunes Ecologistes
– Jeunes Socialistes

Chacun sollicite ses orgas amis pour dons et appel à la manif.

4 – Animation nordiste dans le bloc « démocratie et solidarité internationale » :

  • Les dernières infos de la réunion parisenne générale et du bloc « démocratie et solidarité internationale » du 4/10 sont attendues
  • Que fait-on comme animation nordiste :
    • du simple car on a peu de temps
    • nous avons notre propre matériel (Attac Lille contacte Louis afin de récupérer la banderole)
    • le collectif choisit d’être habillé en noir, avec une Marianne enchaînée par les multinationales, l’UE et les Etats, symbolisés par des personnes portant pancartes, drapeaux… et personnes bâillonnées maquillées représentant le peuple… Isabelle, Alice préparent le matériel, Alain ramène le matériel existant.

5 – Interpellation des députés et sénateurs :

  • sur le modèle de la lettre de JM Coulomb
  • fait par André

Prochaine réunion :

  • pas de nouvelle réunion avant la 15/10
  • nouvelle date pas prise : propositions : le 3 ou 7,8,9,10 novembre

CR réunion du collectif du 29 septembre 2016

Bilan de l’action CETA – TAFTA du 24 septembre, place Rihour :

60 personnes ont signé la pétition

60€ de dons pour financer le bus du 15 octobre pour Paris

Le TOP a joué 3 fois sa pièce

Louis n’a pas pu ramener la banderole du collectif René le contacte

Une sono de qualité a été louée pour près de100€

Bilan des interpellations d’élus et médias :

Une seule réponse obtenue à ce jour aux interpellations faites par André

100 députés se sont prononcés nationalement contre le CETA dont 4 députés sur le Nord Pas-de-Calais

Autres actions :

  • Opération européenne CETA CHECK vers les députés européens toujours en cours www.stop-ttip.org
  • Opération « interpeller les parlementaires français » pour contrer les arguments fallacieux du gouvernement à destination des parlementaires – texte proposé par JM Coulomb André

La manifestation nationale du 15 octobre :

Plusieurs organisations financent le bus à ce jour :

Solidaires 500€

Attac VA 150€

Attac Lille 100€

Attac Rbx-Tourcoing 100€

PG 100€ (à confirmer)

Dons divers 60€

Total à ce jour : 1010€ Un bus de 63 places coûte 1140€

Relancer les autres orgas adhérentes du collectif. La MRES ne s’est pas manifestée pour l’instant, nous pensons qu’elle pourrait relayer notre action voire y contribuer financièrement. Alain va relancer avec l’appui de certains membres du CA de la MRES.

Les sommes non dépensées du fait de la participation des voyageurs seront rendues aux organisations au prorata de leur participation initiale.

Selon le nombre d’inscrits la taille du bus peut être changée (plus grand ou plus petit) sans changement radical du prix. Si nécessaire un 2ème bus peut être envisagé mais il faut que le financement préalable des organisations le permette.

A éviter à tout prix de partir non complet alors que l’on a refusé des participants – la réservation ferme est donc indispensable.

Appel à participation à la manif du 15 :

Chacun relaie dans ses réseaux (message en PJ)

Mis sur Facebook chacun partage

Demosphère fait

Tract local envisagé (recto explicatif sur ALE, verso sur le bus) Alain propose une maquette

Flyers (4 modèles), affiches et autocollants nationaux (commande kit de mobilisation faite, livraison début octobre), y rajouer une étiquette « bus au départ de Lille, renseignement tafta.npdc@gmail.com Tel 0683286859 ». Cibler les lieux les plus propices (Bourse du travail, café citoyen, Polder, etc).

Tarif annoncé 10€, tarif de soutien et tarif minoré possible

Réservation indispensable confirmée par envoi d’un chèque à privilégier mais on reste souple au cas par cas.

Comment médiatiser en amont :

Tractages : 6/10 Mélies MM Robin, 12/10 MRES Manuel d’économie critique, débat 6/10 FAL, 7/10 débat Politis)

Dépôt de tracts + affiches (Bourse du travail, Café citoyen, Polder…)

Les médias : Liberté Hebdo, Radio Campus… Alain voit avec Liberté Hebdo

Les affiches, flyers, autocollants du kit de mobilisation national auxquels seront rajoutés une étiquette annonçant le bus au départ de Lille

Notre participation au bloc thématique :

Le bloc « démocratie et solidarité internationale » est choisi par le collectif

Alain complète le Framacalc de Jean-Michel Coulomb pour faire part de ce choix et donner tafta.npdc@gmail.com comme contact

L’organisation nationale prévoit 4 bloc thématiques dôté chacun d’un véhicule sono avec drapeaux des orgas, banderole commune, 250 pancartes prévues par bloc

Alain interroge les organisateurs afin de savoir la marge de manœuvre du collectif dans le bloc en matière d’animation. Alain a envoyé aux organisateurs nationaux des idées d’animation : bonnet phrygien, vêtements de même couleur, bâillons, casserolles, billets, Mariane enchaînée, saynète TOP, couleurs européennes…

Il faudra impérativement envoyer ces consignes aux inscrits du bus avant départ

Points d’actualité :

  • Mobilisations de masse en Allemagne, à Bruxelles, à Vienne en septembre
  • CETA : décision conseil de l’Europe le 18/10, signature Canada le 27/10, ratification PE début 2017 et application provisoire sur tout ou partie (pas clair pour l’instant)
  • Décison CEJ au sujet ALE avec Singapour sur mixité – proche CETA
  • TAFTA opposition du gouvernement français mais objectif électoraliste avec plus de libéralisation (marchés publics américains). Mandat de l’UE confirmé fin juin. C’est l’UE qui peut seule juridiquement négocier.
  • Etude d’impact indépendante de l’Université américaine de Tufts prévoit une perte de 200 000 emplois en Europe dont 45 000 en France + article dans Alter-Eco
  • Envoi d’un appel pour le 15 à l’ensemble des signataires ICE, fait par le national.
  • Réunion de Bratislava du 23/9 : les ministres des pays membres de l’UE se sont mis d’accord pour faire passer le CETA au sommet le l’UE d’octobre.

Prochaine réunion :

Le 5 octobre 18h30 à la MRES salle Houblon

Surveiller sa messagerie pour suivre les infos

Compte-rendu de la réunion du collectif du 31 mai 2016

1 – Actions du 4, 13 et 25 juin CETA – cheval de Troie

groupe de travail : René, Isabelle, Louis, Benjamin, Alain, Christian et Jean-Pierre jusqu’au 20

Qui d’autres ?

Voir la liste des tâches ci jointe (en PJ). Quelques tâches restent orphelines – avis aux amateurs

2 – Contacter les élus hexagonaux pro-CETA – Ma ville hors TAFTA, CETA

Ce sont les élus nationaux et locaux pro-CETA qui sont visés (voir liste en PJ).

Le message (en PJ) vise à montrer en quoi les affirmations de la Commission européenne et de l’Etat sont hypocrites et de montrer l’impact du CETA sur l’agriculture française.

Le but est de les inonder de messages de citoyens. C’est donc en votre nom qu’il faut adresser ce message. N’hésitez pas à multiplier le nombre de destinataires.

Aller plus loin en se rendant aux permanences des élus :

- 2ème visite Mr Droart 1er adjoint de Tourcoing prévue le 23 juin à 16h (vu une première fois le 11/4)

- Visite à la permanence du maire de VA le 19/4, sans succès

- Rencontre d’élus de Hellemmes au Polder le 26 mai

3 – Tract recto-verso CETA – cheval de Troie :

La maquette n’a pas pu conçue pour cette réunion. Prochaine réunion de travail sur ce sujet le 8 juin.

Servira pour les 11 et 12 juin (tractages marchés), le 13 juin (Neil Young), le 25 juin et autres courant juin.

4 – Interpeller les relais d’opinion :

4.1 – Les organisations membres du collectif :

Chacun, en fonction de sa proximité, contacte le ou les organisations de son choix, en insistant sur :

  • l’urgence et les impacts d’une ratification CETA et son application provisoire

  • le CETA cheval de Troie du TAFTA

  • la nécessité de se mobiliser chacun dans son organisation et de relayer auprès ses membres

  • converger le 25 juin autour du cheval de Troie (prises de parole)

4.2 – Les relais d’opinions directement impactés – Mon quartier Hors TATA, CETA

– AMAP de VA contactée
– Le monde du Livre (bateau livre, les lisières, l’association des éditeurs du Nord Pas-de-Calais contactés) – il existe des tracts ciblés « Monde du livre » et « Culture ».
– La place de la République de Lille est déclarée lieu hors TAFTA, CETA par Nuit Debout
– des nouvelles du café citoyen (Alice) et de la Baraka (André) – il existe des tracts ciblés (alimentation, agriculture)

Autres nouvelles :

  • Rencontre avec Stop TAFTA Arras le 1er juin 18h30 maison des sociétés

  • Nous sommes invités en commission et AG Nuit debout

  • Possibilité de confectionner banderole à un prix intéressant par Dunkerque

  • Congrès des maires en ce moment (31/5, 1 et 2/6)

  • Opération européenne d’interpellation des eurodéputés à partir du 1er juin

Prochaines dates :

  • Le mercredi 8 juin à 18h atelier « communication » MRES salle Moulin

  • Le jeudi 16 juin à 18h30 réunion du collectif Stop TAFTA MRES salle Terrasse

Message à l’attention des élus sur le TAFTA et CETA

Liste des députés, sénateurs, collectivités 59 et 62

Compte-rendu réunion du collectif du 20 mai 2016

1 – Journée internationale d’action décentralisée TAFTA CETA du 4 juin :

Création d’un groupe de travail :

René, Christian, Isabelle, Louis, André, Benjamin, Alain et Jean-Pierre jusqu’au 20 juin.

Axes de la communication :

  • CETA cheval de Troie du TAFTA

  • TAFTA = CETA = 0 !

  • CETA c’est urgent (ratification cette année)

Les cibles :

  • les élus hexagonaux (députés, sénateurs, élus des grandes villes, régionaux et départementaux) notamment les élus de droite en ciblant notamment sur le monde agricole et sur l’hypocrisie de la Commission européenne et des Etats (ISDS, coopération réglementaire, lignes rouges, opacité, mixité, application provisoire, CETA est un TAFTA caché)

  • les relais d’opinion (syndicats, associations, personnalités locales, structures socio-professionnelles, lieux de vie, relais médiatiques)

  • le grand public

Les modes d’action :

  • A destination du grand public :

    • tractage marchés, braderie et événements en étant visible

    • Un tract recto-verso: le recto « punchy » annonçant le cheval de Troie à Lille le 25 juin, le verso expliquant ce qu’est le CETA et la TAFTA

  • A destination des relais d’opinion :

    • inonder de mail venant de destinataires différents (modèle du message à concevoir)

    • continuer nos actions vers la Culture (livres…), les AMAP et le monde agricole

    • inviter les associations membres du collectif Stop TAFTA de la Coalition Climat et autres à s’associer à l’opération cheval de Troie

  • A destination des élus :

    • inonder de mail venant de destinataires différents

    • Prévoir une 2me visite Tourcoing en juin

2 – Journée du 25 juin :

Préparation :

    • prévoir la communication (tract, affiche, réseaux sociaux, Démosphère)

    • prévoir un communiqué de presse

    • appel à mobilisation (volontaires pour couvrir l’installation, la tranche horaire et la désinstallation – attention il y a des militants en vacances)

    • prévoir réception de cheval par transporteur de Nancy et stockage sécurisé (Isabelle et/ou Yves)

    • prévoir table à roulettes pour transporter le cheval avant et après montage (50 kilogs)

    • demander l’autorisation mairie de Lille + matériel

    • prévenir la préfecture 15 jours avant (possible par internet)

    • préciser à SUD camionnette, groupe électrogène, sono

    • solution pour lestage du cheval (200 kilos)

    • barrières

    • podium 6×4,5 m

    • 2 ou 3 tables

    • voir animation TOP, celle de Stop TAFTA et partenaires

    • demande de précisions nationales attendues pour bénéficier expérience des autres villes

    • Le stock de documentation a été complété

Animation préalable courant juin :

    • Déambuler dans la ville avec affichettes sur lesquelles on ajoute le logo « CETA pas d’accord ! » + tracts annonce du 25 juin

Animation le 25 :

    • Installer tables avec jeu d’oie, quizz, jeu des 7 différences…

    • Installer table avec documentation, pétition

    • Slogans

    • Saynète, sketch, parodie, déguisements

    • TOP et sa forme brève « la négociation secrète »

    • Prises de parole par Stop TAFTA et partenaires

    • participation de nos partenaires (faire le rappel)

    • on pourrait avoir le vampire du 18 avril

Un atelier « communication » est prévu le 25 mai MRES salle Terril à 18h pour concevoir le tract, affiche, animation.

3 – Ma ville hors TAFTA CETA

- Aucun retour même suite contact direct (vu 1ère adjointe VA le 19/4)

- Reprendre un RdV avec Didier Droart 1er adjoint Tourcoing – vu le 11/4
– Rencontre élus Hellemmes au Polder le 26 mai

4 – Mon quartier Hors TAFTA et CETA

  • Alain relance le Bateau Livre, les éditions de la Contre Allée et théâtre de la Verrière

  • Pas de nouvelles du macaron « Lieu Hors TAFTA ! » qui doit être édité par le national

  • Alice devait rencontrer le Café Citoyen de Lille et André la Baraka

  • Alain contacte AMAP de VA

  • Rappel : des tracts ciblés existent, ils ont été joints au CR de la réunion du collectif du 15 avril

5 – Interpeller les relais d’opinion

  • Il est important d’interpeller le monde agricole (syndicat, chambre d’agriculture)

  • Plusieurs conférences-débats de prévues (Grande-Synthe, Polder, Service Civil International, Nuit Debout)

  • Contact avec Coalition Climat à approfondir

  • Rencontre avec le collectif Stop TAFTA à Arras le 1er juin 18h30 maison des sociétés

  • Atelier Sciences Debout sur TAFTA le 21/5 place de la République après la marche Monsanto (vers 16h30)

  • Intervention du Collectif Stop TAFTA lors de la commission écologie de Nuit Debout le 27 mai à 18h30 place de la République

  • Concert Neil Young le 13 juin 20h Zénith de Lille (le collectif Stop TAFTA sera présent au village associatif, pendant 2 heures avant concert tente « justice sociale » avec documentation, autocollants – Louis, René, Yves, Jean-Pierre, Josette, Alain et d’autres seront présents. Prévoir un petit souvenir à remettre à ceux qui visiteront notre stand (exemples : tampon sur la main « les multinationales ne gouverneront pas notre monde !», ou tampon « TAFTA, CETA on n’en veut pas ! » ou autres idées…)

Dernières nouvelles :

  • la Wallonie et la Fédération de Wallonie à Bruxelles déclarent ne pas vouloir ratifier le CETA

  • Une fuite sur un texte de négociation TAFTA mis en lumière le 2 mai par Greenpeace Nederland

  • Voyage d’Obama en Europe fin avril

    Une fuite révèle que la France propose d’institutionnaliser discrètement l’ISDS en Europe

Prochaines rencontres :

  • Le 31 mai 18h30 à la MRES salle Moulin (à annoncer sur Facebook et Démosphère)

  • Le 16 juin 18h30 à la MRES salle Terrasse (à annoncer sur Facebook et Démosphère)

Compte-rendu réunion Stop TAFTA du 15 avril 2016

Info : La MEL a déposé une motion le 24/4/2015 où elle demande la diffusion publique de l’ensemble des textes relatifs au TAFTA et l’ouverture d’un débat national sur l’ensemble des accords de libre-échange.

1 – Ma ville hors TAFTA et CETA

Ce qui a été fait :

Une série de courriers et mail ont été envoyés aux élus de la MEL en février. En absence de réponse, un rappel a été envoyé la deuxième quinzaine de mars. Plusieurs tractages ont été faits en mars.

Sous réserve de ne pas avoir reçu de courrier dans la boite postale de Attac Lille :

  • Essayer d’obtenir un Rdv en étant recommandé par quelqu’un (ex : Tourcoing le 11/4 rencontre avec le 1er adjoint Didier Droart).
  • Présence aux permanences du maire :
    • Permanence VA le 19 avril 16h mairie du Breucq Qui peut venir avec Alain ?
    • Permanence VA le 22 avril mairie de la Cousinerie Qui peut venir avec Alain ?
    • Lille Isabelle
    • Croix Francine
  • Présence au conseil municipal : rencontrer le maire avant et présence avec bâillon
    • CM VA le 26 avril 18h45 Qui peux y aller ?
    • CM VA 31 mai Qui peux y aller ?
    • CM Wattrelos 28 avril 18h30 André
    • CM Hellemmes le 14 juin Alain
    • Autres ?
  • Lettre aux médias :Mail aux médias pour annoncer notre présence aux CM bâillonnés du fait de l’absence de réponse des élus Qui ?
  • Rassemblement devant la mairie : Avant le conseil municipal Qui ?

2 – Mon quartier Hors TAFTA et CETA

Vers les libraires indépendantes :

  • Un tract ciblé existe (en PJ)
  • Plusieurs personnes se sont proposées pour rencontrer respectivement :
    • Meura, Christian
    • Les Lisières, André
    • Dialogues théâtre Francine – à relancer plus tard
    • Le Bateau Livre Alain
  • Une rencontre de concertation au Bateau Livre, avec Benoit Verhille Edition Contre Allée et d’autres libraires, est envisagée. Alain s’en occupe. Christian, Didier, Francine peuvent l’évoquer

Vers les cafés et restaurants coopératifs :

  • Un tract ciblé existe (en PJ)
  • Gisèle et Alain envisage une rencontre publique d’information au Polder fin mai ou juin avec des élus au conseil communal d’Hellemmes
  • Alice rencontre le Café citoyen à Lille
  • André rencontre la Baraka à Roubaix
  • Il y en a d’autres ex : L’imaginaire… Qui ?

Vers des commerces :

  • Biocoop Lesquels ? Qui ?
  • AMAP :
    • Alain voit avec l’AMAP de VA
    • Francine voit l’AMAP de Bois Grenier
    • Isabelle voit l’AMAP Weppes
  • Autres commerces ? Avez vous des idées ?
  • Un tract ciblé existe « TAFTA et la nourriture » (en PJ)

Vers des lieux de vie :

  • Habitat partagé – Alain voit avec Philippe pour Anagram à VA
  • Alain voit avec centres sociaux VA
  • Autres : maison des étudiants Lille 1, maison des droits de l’Homme VA, foyers de jeunes travailleurs, Maisons Folies… Qui ?
  • Alain propose un tract A faire

Vers des lieux culturel  dans la commune :

  • Alain a rencontré la Verrière pour possible collaboration – à approfondir
  • Autres cibles : La Rose des vents, le Théâtre de l’opprimé, l’Univers Qui ?Un tract « TAFTA et la Culture » existe (en PJ)

Le national mettra à disposition autocollant, macaron, site internet. On les attend

3 – Interpeller les relais d’opinion :

  • Commencer par les différentes organisations adhérentes du collectif Stop TAFTA  (voir guide de mobilisation des relais d’opinion)
    Le but est que les relais d’opinion ainsi sollicités puissent intervenir de façon autonome dans leur milieux.
  • Le collectif antilibéral Lomme – Lambersart s’associe à Stop TAFTA
  • Jean-Claude Petit propose de se rapprocher des collectivités locales et de simplifier le tract
  • Chacun se rapproche de l’organisation dont il se sent proche
  • Syndicats – difficile on a déjà essayé – Didier essaye de contacter Christophe Jacobs à la CGT (UD 59 CGT 06 28 18 88 91) – demander de passer dans la presse syndicale – éventuellement y aller en délégation
  • Le monde agricole :
    • Un tract existe (en PJ)
    • Isabelle a eu un contact avec la Chambre Agriculture 29 Suite ?
    • Alain essaye de contacter la Chambre Agriculture 59
    • Syndicats agricoles – JA déjà contacté sans succès – Alain réessaye les JA

D’autres relais d’opinion pourront être contactés plus tard : PME, chauffeurs de taxi, le monde du droit…

4 – S’inscrire dans les mouvements et débats revendicatifs d’actualité :

  • Projet de loi El Khomri : tractage réalisé lors de chaque manif – Le nouveau tract et la banderole de Benjamin, Francine et Isabelle ont été utilisés pour la manif du 9 avril.
  • Débat hôpital de Roubaix le 19 avril à 18h30 théâtre Pierre de Roubaix
  • Présence avec LDH à la Fête de l’environnement les 28 et 29 mai Qui pourraient être présents ?
  • Réunion groupe « Campagne » de la coalition climat le 18 avril – René y participe
  • Notre participation à Nuit Debout :
    • Chaque soir place de la République à Lille (17h30 – 18h30 lectures, 18h30 – 20h commissions, 20h – 22h AG)
    • Intervenir afin de faire le lien El Khomri – patrons tricheurs – Etats complices   et donc de lier la triche fiscale – la dette – les atteintes au monde du travail – le libéralisme – la démocratie -, l’Europe – les multinationales, TAFTA/CETA…
    • Proposer de déclarer la Nuit Debout « zone Hors TAFTA/CETA »
    • Proposer des actions concrètes vers le « grand public » (distribution de tracts et être visible sur l’espace public au moyen de slogans, affichettes pancartes, saynètes, sketch et parodie et proposer un 1er niveau d’action (autocollants, pétition)
    • Proposer des actions concrètes vers nos « requins » nationaux (BNP, SG, VINCI, TOTAL…) dont leurs enseignes sont présentes dans nos villes
    • Projeter une courte vidéo type « Tafta gueule à la récré »

5 – La tournée du cheval de Troie – CETA

  • Lille est prévu dans l’itinéraire a priori le mercredi 29 juin – départ de Paris le 4 juin – Avant nous Metz – transfert conjoint entre Metz et Lille le 27 (il faut se faire confirmer) – retour ensuite aux Amis de la Terre Europe à Bruxelles à leurs frais (à confirmer également) – prévoir un budget essence et péages
  • Logistique lourde :
    • Groupe électrogène, sans doute celui de Solidaires
    • Transport entre villes à prévoir (grosse voiture) – à affiner avec Isabelle
    • Vérifier le poids du cheval – le mode opératoire de gonflage
    • Pub préalable : annoncer l’arrivée du Cheval de Trois à Lille (tracts, réseaux sociaux)
    • Animation : tracts, doc, sur place, pancartes, banderole…
    • Attention plusieurs personnes absentes fin juin : Didier, Jean-Pierre, Alain
    • Chacun relaie auprès de ses contacts pour rassembler ce matériel, les volontaires
    • Nous confirmons auprès du national la présence du Cheval de Troie à Lille

6 – Mobilisation nationale :

  • Envisagée en octobre à Paris sous la forme de cortèges thématiques
  • Le national s’assure de la faisabilité en recensant les forces partantes d’ici fin mai
  • Alain adresse personnellement un message à chaque membre du collectif pour s’assurer de leur participation aux actions nationales de juin et octobre

7 – Allô Les Républicains : pas de CETA !

  • Selon le même principe que « Allô le PS… » téléphone et réseaux sociaux
  • prévu en mai et septembre
  • un mode opératoire sera fourni par le national

8 – Congrès des maires :

  • le 29 mai
  • Paris s’en occupe

9 – Parlement européen et CETA:

Opération européenne STOP TTIP ! envisagée sur le CETA :

D’ici mai lancement d’un nouvel outil de campagne élaboré par l’Europe, permettant d’entrer en contact avec nos euro-députés et de faire pression sur eux.

Les euro-députés de droite seront plutôt ciblés en dénonçant l’accord de dupes entre agriculture européenne et services publics canadien et l’hypocrisie de l’ICS et des PME.

Directive européenne sur le secret des affaires votée à une écrasante majorité – les multinationales pourront (si cette directive est déclinée dans le droit français) faire leur business – même douteux – à l’abri des regards.

Matthias Fekl persiste à dire que le CETA est un « bon accord » et que la création d’une Cour d’arbitrage internationale en finit avec les problèmes soulevés avec l’ISDS. La France acceptera l’application provisoire de l’accord s’il est ratifié par le parlement européen. Certains mènent une offensive pour faire des accords commerciaux une compétence exclusive de l’UE. Une soixantaine de parlementaires français disent que l’on ne les réduira pas au silence.

La Commission européenne manœuvre en coulisse afin que le CETA puisse passer en force aussitôt qu’il aura été approuvé par le conseil européen sans le moindre vote parlementaire.

La Wallonie dit qu’elle bloquera le CETA.

Prochaines réunions :